Home Up

Voyage jungle              

 

 

 

 

 

   

Visite à une communauté dans un village de brousse au Bénin, en Janvier 2002

Série de photographies:     (cliquez sur les photos pour agrandir)

     

v4_1.jpg (82916 bytes)

   

1 - 2)  Nous sommes prêts pour le départ.

   

v4_2.jpg (85603 bytes)

v4_3.jpg (51512 bytes)

   3)  Initialement, nous suivons la grande route nationale, l'artère principale de Bénin, entre Natitingou et la frontière avec le Burkina Faso. Une fois que nous quittons cette route il devient beaucoup plus difficile pour conduire. Nous progressons très lentement et nous cherchons les moyens les moins dangereux pour avancer sans risque d’accidents. En route, nous voyons de plus en plus des femmes qui transportent de lourdes charges sur leur tête. Nous nous dirigeons vers le sympathique village de Ouri-Yori où nous avions déjà été invités en 1999.

4 - 9)  En 2001, avec notre soutien, les habitants ont construit un belle petite église de village qui peut accueillir environ 150 personnes.

v4_4.jpg (52334 bytes)

v4_4bis.jpg (61311 bytes)

v4_5.jpg (47604 bytes)

     

              
v4_6.jpg (64286 bytes) V4_7.jpg (35108 bytes)

v4_8.jpg (37519 bytes)

v4_9.jpg (91416 bytes)

10)  Pratiquement tout le village est venu à notre rencontre, chantant et dansant pour exprimer leur joie à notre arrivée.

11 - 16)  Dans l'église le rencontre a été suivi par une célébration avec chant, danse et battements de mains, des prières et des discours, et aussi avec des cadeaux pour les invités.

    

V4_10.jpg (98089 bytes)

v4_11.jpg (75543 bytes)

v4_13.jpg (87440 bytes)

                  

v4_12.jpg (61974 bytes)

v4_14.jpg (111717 bytes)

v4_15.jpg (64970 bytes)

17 - 21) La célébration dans l'église a été suivie par un rassemblement festif sur la place près de l'église, avec des chants et de la danse et des temoignages d'amitié. La population entière de Ouri-Yori était présent à cette réunion, vêtus de leurs habits du dimanche.
   
v4_16.jpg (102579 bytes)    v4_19.jpg (129017 bytes) v4_18.jpg (97942 bytes) v4_20.jpg (75275 bytes)
          

v4_17.jpg (108902 bytes)

v4_20bis.jpg (84139 bytes)

    

22)  Poser avec quelques villageois qui ont assisté pendant la construction de l'église.

v4_21.jpg (87448 bytes)

  

 

23)  L'ensemble a été conclu avec un repas à la maison du chef du village.

      24 - 31) Ensuite une visite au village.

  

  

  

v4_22.jpg (75609 bytes)

   v4_23.jpg (90201 bytes)   

v4_24.jpg (95104 bytes)

v4_25.jpg (79465 bytes) v4_26.jpg (92797 bytes)

v4_27.jpg (102747 bytes)

v4_29.jpg (101476 bytes) v4_28.jpg (85249 bytes)

v4_30.jpg (80783 bytes)

   32 - 35)  Sur le chemin de retour, nous passons plusieurs puits d’eau. Dans un pays où il ne tombe pas une goutte d’eau pendant dix mois par an, ces puits artésiens sont vraiment indispensable.   

v4_31.jpg (93210 bytes)

       

v4_32.jpg (86528 bytes)

      v4_33.jpg (86721 bytes)

v4_34.jpg (98056 bytes)

36 - 37)  En raison d'une pénurie de bons puits à eau potable, de nombreuses femmes doivent parcourir de longues distances quotidiennes portant des lourds bols d'eau sur leurs têtes.

v4_35.jpg (99262 bytes)

V4_36.jpg (94797 bytes)

38 - 39) Dans le village de Tangouari les habitants nous ont amené à un puits qui contenait de l'eau polluée. Cette eau rendait les enfants du village malade. Ils nous ont demandé de l'aide pour forer un nouveau puits.

v4_37.jpg (90459 bytes)

v4_38.jpg (77141 bytes)

40)  De retour à Materi, nous avons discuté avec le puissatier local les modalités d'un nouveau puits à Tankouari. Il a mené une étude et  les travaux ont été exécutés par lui un peu plus tard.

v4_39.jpg (39174 bytes)

39 - 40)  Tankouari dispose désormais d'un bon puits artésien.

v4_40.jpg (36494 bytes)

  

       Home Up

Copyright © 2020 Afrant
Laatst bijgewerkt: december 13, 2020